5
(6)

Les veilleurs, également nommé démons gardiens, sont des entités énergétiques très puissantes. Dans un précédent article, nous avions vu en détails qui ils étaient, et quelles étaient leurs origines potentielles. Aujourd’hui je vous propose de discuter de la meilleure façon de les aborder lorsque l’on veut travailler avec eux.

Pouvons-nous avoir plusieurs veilleurs?

Lorsque l’on travaille avec des entités, et en particulier avec des veilleurs, il n’est pas rare que nous ayons la chance de communiquer, et de travailler avec plusieurs d’entre eux. Cependant, nous n’avons qu’un seul veilleur « attitré » (si je peux m’exprimer ainsi), c’est lui qui sera à nos côtés « constamment », qui nous fera profiter de son enseignement et nous protégera s’il juge cela nécessaire.

Les autres déités que nous côtoierons pourrons parfois nous enseigner des choses, mais ce sera de façon très ponctuelle. Rien à voir donc avec l’enseignement de notre veilleur.

Comment travailler avec votre veilleur

Avant d’avoir la chance de travailler avec votre veilleur, vous devez déjà savoir qui il est. Cette procédure est en quelque sorte le début de son enseignement, et presque tout le monde doit passer par cette étape.

Je dis presque tout le monde car dans de très rares cas, le veilleur se présente à son protéger de lui même car il juge qu’il est plus que temps que son enseignement prenne place. Et dans ce genre de situation, l’élève a généralement déjà les capacités requises pour sentir immédiatement l’identité de la déité qui se présente à lui. Mais cette situation est extrêmement rare, gardez-le en tête! Si une entité se présente à vous, restez sur vos gardes, car il peut s’agir d’un esprit qui se joue de vous.

Les veilleurs, les anges déchus de Lucifer et anciens Dieux païens

Découvrir le nom de votre veilleur

Cette étape peut s’avérer plus ou moins difficile selon les capacités psychiques que vous avez développé.

Chercher l’identité de votre veilleur grâce à vos ressentis

La méthode la plus simple (et la plus fiable selon moi) est de vous procurer une liste des noms des démons accompagnée de leurs sigils. Pour cela, le Legemeton, entre autre, pourra vous être utile puisqu’il contient même certaines variantes des sigils des 72 démons de la Goétie.

Prenez chacun des noms un par un, lisez-les plusieurs fois et écoutez ce qu’ils vous évoquent. Restez à l’écoute de vos ressentis, c’est très important! Tel nom vous évoque-t-il de la force? De la douceur? Une couleur que vous aimez? Ressentez-vous une certaine forme de familiarité?

Prenez également les images des sigils qui leur sont associés. Observez l’ensemble, puis progressivement attachez de l’importance à chaque détail. Là encore, écoutez ce qu’ils vous évoquent. Envisagez la possibilité qu’il s’agisse de votre veilleur, et voyez si cela sonne faux, ou si au contraire ça vous semble possible.

Laissez-vous submerger par l’énergie de l’entité. Son nom et son sigil vous aideront à la ressentir. Si vous avez l’impression que son énergie entre en résonance avec la votre, alors vous avez très certainement trouvé son identité. Voyez si votre intuition semble confirmer cette possibilité. Si c’est le cas, alors la suite de votre travail viendra le confirmer ou vous faire comprendre que vous vous êtes trompé. Auquel cas il vous faudra tout reprendre depuis le début! Mais c’est pour la bonne cause!

Trouver l’identité de votre veilleur grâce à la méditation

Vous pouvez également vous aider de la méditation pour découvrir l’identité de votre veilleur. Il ne s’agira pas ici d’une méditation active, mais plutôt de vous plonger dans un état de conscience très bas, qui vous permettra d’avoir accès à des informations provenant de votre subconscient ou de vos capacités, sans être parasité ou bloqué par le filtre de votre conscience.

Pour cela, installez-vous dans une position confortable en gardant le dos droit et les bras repliés sur vos genoux. Les mains reposerons sur vos genoux, ou dans le creux de vos cuisses, selon ce qui vous paraîtra le plus confortable.

Assurez-vous de ne pas être dérangé. Éteignez votre téléphone, isolez-vous dans une pièce fermée, prévenez les personnes vivants avec vous de ne pas vous déranger…

Fermez les yeux, respirez calmement et concentrez-vous quelques instants sur le but de votre travail (rechercher l’identité de votre veilleur). Puis, faites le vide progressivement. Laissez vos pensées traverser votre esprit sans y prêter attention. Vous ne devez surtout pas vous y accrocher.

Cette étape peut être plus ou moins longue, alors ne perdez pas patience! Et si cela vous paraît impossible, alors arrêtez là, et retentez l’expérience le lendemain.

Pour vous aider à faire le vide, vous pouvez vous concentrer sur votre respiration. Vous allez la voir ralentir progressivement, jusqu’à ce que seul un petit filet d’air traverse vos narines, suffisant amplement à vos besoins.

Vous pouvez aussi vous concentrer sur chaque partie de votre corps, en commençant par les pieds, puis les mollets, les cuisses, les hanches, le tronc, les bras, les épaules, le cou…et vous assurer que chacune de ces parties sont totalement détendues.

Autre méthode encore, vous pouvez vous concentrer sur le noir devant vos yeux, en fixant un point situé au niveau du troisième œil. Pour certaines personnes cette technique est très efficace, bien qu’elle ne soit pas la plus simple.

À mesure que vous ferez le vide dans votre tête, vous vous détendrez et votre niveau de conscience va se modifier. Lorsque vous serez parvenu au bon état de conscience, vous aurez l’impression que votre corps est endormi, tandis que votre esprit sera éveillé, calme et apaisé.

Alors vous vous concentrerez sur votre volonté de connaître le nom de votre veilleur, et vous laisserez venir les informations d’elles mêmes. Peut être verrez-vous ou entendrez-vous un nom. Peut être que son sigil vous apparaîtra. Ou vous obtiendrez des images, des odeurs, des sons, des impressions, qui seront alors des indices que vous devrez étudier pour découvrir son identité.

Lorsque vous jugerez que votre séance de méditation est terminée, vous devrez prendre le temps de laisser vos pensées revenir progressivement. Bougez doucement vos membres, et enfin ouvrez vos yeux. Notez immédiatement tout ce qui vous est venu afin de ne rien oublier.

Que faire lorsque vous pensez avoir trouvé le nom de votre veilleur?

Lorsque vous aurez découvert le nom de votre veilleur (vous devrez être sûr de vous!), il sera alors temps d’envisager de le contacter. Cependant il ne faudra pas le faire n’importe comment, sous peine de vous en mordre les doigts! Je vous rédigerez bientôt un article à ce sujet afin de vous donner les meilleurs techniques pour entrer en contact avec lui.

Que faire si vous n’arrivez pas à trouver son nom?

Si malgré tous vos efforts vous ne parvenez pas à trouver le nom de votre veilleur, alors c’est peut être que vous n’êtes tout simplement pas prêt. Lisez le plus possible, travaillez sur vos capacités psychiques, méditez, apprenez de nouvelles pratiques occultes…et un jour vous serez prêt!

Vous avez aimé cet article?

Cliquez sur les étoiles pour le noter

Note moyenne 5 / 5. Vote count: 6

Soyez le premier à noter cet article!

Vous pouvez également aimer :

11 commentaires

    1. Bonjour, ce sont deux appellations utilisées pour parler des veilleurs. En général le terme démon gardien est plus utilisé par les néophytes, ne sachant pas toujours ce que sont les veilleurs.
      À bientôt!

  1. J’aimerais bien savoir comment le contacter , je m’explique , il est intervenu deux fois , la première fois s’étais pour me dire qu’il est là , il me l’a dit par écrit , ma main a écrit  » tu as un démon , tu dois le canaliser  » , après la deuxième
    fois qu’il est intervenu , ce jour là j’étais triste j’étais en train de pleurer et là j’ai entendu une voix très grave me dire
     » ne pleure pas  » . Donc j’aimerais savoir comment le contacter ? Merci de votre réponse

        1. Alors vous devriez commencer par suivre les conseils que je donne dans cet article, et rechercher son nom. Ensuite, quand vous l’aurez trouvé, il sera temps d’essayer de le contacter 🙂

    1. Bonjour,

      Je suis désolée d’apprendre cette nouvelle. Malheureusement je ne peux que vous encourager à essayer encore et encore, c’est un passage obligatoire pour avancer. Bonne chance à vous!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu de ce site est protégé!!!