3.6
(5)

Le Luciférisme est un courant relativement abstrait, tenant davantage de la philosophie que de la religion. Cependant, cela n’empêche pas bon nombre de Lucifériens d’avoir des croyances qui leur sont propres.

C’est parce que le Luciférisme n’est soumis à aucun dogme qu’il est aussi difficile à décrire, mais il n’en est pas moins pourvu de quelques bases que nous allons aborder aujourd’hui.

Lucifer, le porteur de Lumière

Lucifer peut être considéré comme un Dieu, comme un égrégore, comme une partie de nous même, ou tout simplement comme un symbole dont on peut s’inspirer. Il est le porteur de lumière, autrement dit, celui qui apporte la connaissance. Mais il incarne aussi l’image de l’adversaire, du rebelle qui s’est opposé à Dieu pour faire ce qui lui semblait juste (enseigner les hommes).

Il ne faut donc pas voir Lucifer comme une figure du mal, bien au contraire. Il est un puissant symbole d’illumination au travers la connaissance, mais aussi d’indépendance.

Statue de Lucifer « Le Génie du Mal » de Guillaume Geefs, située dans la cathédrale Saint-Paul à Liège, en Belgique

Lucifer et Satan

Certaines branches du Luciférisme (et bon nombre de personnes) associent Lucifer à Satan. C’est un concept assez Chrétien, auquel chacun est libre d’adhérer ou non. Personnellement, je fait une distinction entre les deux, tout simplement parce qu’ils n’ont pas la même énergie. À vous, donc, de faire vos propres travaux afin de ressentir leur énergie et d’en tirer vos propres conclusions!

Le sigil de Lucifer, un symbole important dans le Luciférisme

La philosophie Luciférienne

Le Luciférisme se base avant tout sur un désir d’évolution intellectuelle, morale et spirituelle. Il s’agit de s’élever en travaillant, et donc de récolter ce que l’on mérite. Autrement dit, plus on travaille dur, et plus on évolue.

L’élévation via la connaissance

Le Luciférisme prône donc le désir d’accroître ses connaissances autant que possible, car c’est à travers la connaissance que l’on grandit et que l’on peut atteindre l’illumination. Il ne s’agit pas là d’un désir orgueilleux de pouvoir montrer son savoir, mais bien d’un besoin de s’élever à travers la compréhension du monde qui nous entoure.

Le Luciférisme attache notamment de l’importance à la science en générale, à l’ésotérisme, aux religions, et à tous ce qui pourrait leur permettre de comprendre le fonctionnement de l’univers et de ses lois.

Les valeurs morales

Cependant, la connaissance seule ne suffit pas, et les valeurs morales ont également une grande importance. C’est pour cette raison que bon nombre de Lucifériens seront engagés dans des causes et auront un grand intérêt pour l’écologie, l’humanitaire et la protection animale.

La spiritualité et le développement personnel

L’évolution spirituelle, qui se fait à travers l’acquisition de connaissances et des valeurs morales, nécessite également un travail sur soi permanent. C’est pourquoi le développement personnel aura généralement beaucoup d’importance pour les Lucifériens. Ainsi, ils attacheront beaucoup d’importance à donner le meilleurs d’eux mêmes en toutes circonstances, et à s’épanouir à travers le travail, l’art, et la réalisation de leurs aspirations personnelles.

L’ambivalence de l’univers et notre impact sur le monde

Aux yeux des Lucifériens, l’univers est ambivalent. Tout possède un pôle positif et un pôle négatif, et à l’image de la nature qui donne la vie et la reprend, nous avons toujours le choix de faire le bien ou le mal.

Tous nos actes ont des conséquences, et il est très important d’agir en ayant conscience de l’influence que nous avons sur le monde qui nous entoure.

On n’est pas seulement responsable de ce que l’on fait, on l’est aussi de ce que l’on ne fait pas.

Lao-Tseu

Le parallèle avec l’évolution des esprits

Récemment, je vous avais parlé de la classification des esprits faites par Allan Kardec. Il est amusant de constater que la philosophie Luciférienne cherche à devenir ce que cette classification nomme des esprits purs, en acquérant les connaissances, les valeurs morales et la spiritualité nécessaires à cette condition. Je pense que cette similitude est due au hasard, dans la mesure où tous les Lucifériens ne croient pas en la réincarnation, mais ça n’en est que plus troublant!

Les croyances des Lucifériens

Pendentif Sceau de Lucifer, présent sur la boutique The Witching Hour

Les croyances liées au Luciférisme ne sont pas obligatoires. Il existe un grand nombre de Lucifériens qui ne croient qu’en eux mêmes, et ça ne concerne qu’eux. Chacun est libre de suivre son chemin et d’évoluer à sa façon.

Cependant, il y a aussi un très grand nombre de Lucifériens qui rattachent des croyances (qui leur sont propres) à la philosophie Luciférienne. Comme je le disais au début de cet article, il n’existe aucun dogme, et chacun est libre de croire en ce qu’il veut.

Lucifer, Dieu ou égrégore?

Parmi les croyances les plus fréquentes, Lucifer est en général vu comme un Dieu. Certains le voient même comme une entité ayant eu différents noms au fil des siècle, et donc comme un ancien Dieu païen diabolisé par le judéo-christianisme sous le nom de Lucifer.

Dans la Wicca Luciférienne, Lucifer est même associé au Dieu, et donc à l’énergie masculine de l’univers, aux côtés de la déesse Lilith, symbole de l’énergie féminine. Il est important cependant de noter que la Wicca Luciférienne n’est pas une branche du Luciférisme, même si certains font le lien entre les deux.

Mais pour d’autres, Lucifer est un égrégore créé par les croyances judéo-chrétiennes. Son énergie serait donc basée sur l’image que ces croyances véhiculent, et aurait ensuite développé une conscience.

Le travail avec les veilleurs

Un grand nombre de Lucifériens travaillent avec des entités, et plus particulièrement avec les déités que nous nommons veilleurs. Ce travail coule de source puisque les veilleurs enseignent tout ce que les Lucifériens cherchent à acquérir: la connaissance, les valeurs morales, la spiritualité, le développement personnel, les pratiques occultes.

Le travail avec les déités et les démons

En dehors de la recherche d’un veilleur, le travail avec des déités ou avec des démons est très fréquent. Ceci n’a bien sûr rien de maléfique, ce qui serait à l’encontre de la philosophie même du Luciférisme. Le but de ces rituels ou de ces travaux est en général le développement spirituel et personnel.

En résumé

Le Luciférisme est avant tout une philosophie prônant l’élévation au travers de la connaissance, du travail, et de la spiritualité. Les croyances et les pratiques occultes ne sont pas obligatoires, bien qu’elles soient très présentes. Les Lucifériens aspirent à évoluer spirituellement dans le but de devenir la meilleur version d’eux mêmes et d’apporter quelque chose de positif dans le monde qui les entoure.

Ils ne rejettent pas leur part d’ombre, mais la transcende afin d’en faire quelque chose d’utile, et donc de positif.

Vous avez aimé cet article?

Cliquez sur les étoiles pour le noter

Note moyenne 3.6 / 5. Vote count: 5

Soyez le premier à noter cet article!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu de ce site est protégé!!!